bac tampon

De Aquaponie
(Redirigé depuis BT)
Aller à : navigation, rechercher

Définition.

Utilité

Il peut être mis en place afin de:

  • laisser de gros déchets solides sédimenter pour les collecter périodiquement. C'est suboptimal car on soustrait ainsi des nutriments, mais souhaitable quand le système produit trop de déchets compte-tenu de sa capacité de filtration, par exemple à cause d'une surpopulation, d'une suractivité (estivale?), d'un surplus de nourriture, d'une récolte de végétaux... Cet avantage est plus net dans le cas d'un système à marée car la sédimentation est plus efficace durant les périodes sans pompage. Pour cela (cf. Solids Capture):
    • le bac tampon est un parallélépipède profond d'un à deux mètres et au moins 4 fois plus long,
    • l'affluent est laminaire, sans constriction (sur toute la largeur) ni turbulence et occupe 15% de la hauteur,
    • pour chaque mètre carré de surface du bac tampon au maximum 50 litres d'eau circuleront chaque minute,
    • le courant est lent, régulier et parallèle aux bords
    • l'effluent est aussi éloigné que possible de l'affluent et un peu au-dessous de la surface (pompe flottante?), car à cet endroit l'eau est moins sale et plus chargée en oxygène dissous
  • recueillir l'eau ruisselant d'un BC:
    • placé au-dessous du , ce qui interdit de laisser l'eau ruisseler vers ce dernier
    • où l'on ne peut placer de pompe, par exemple parce qu'il n'est pas constamment assez humide pour qu'elle y fonctionne normalement
  • stocker davantage d'eau dans le système, donc de diminuer la concentration en matières toxiques, sans pour autant devoir augmenter le volume du BÉ. Un BT est moins onéreux ou contraignant qu'un BÉ car, entre autres, peut être placé dans un endroit inconfortable pour les poissons comme pour les humains, par exemple sous terre (où la régulation thermique est meilleure qu'en surface).
  • ne pas placer de pompe dans le BT, par exemple parce que certains êtres s'y introduisent ou afin de réduire les vibrations donc le stress
  • laisser davantage de surface d'eau exposée à l'atmosphère, donc d'augmenter la quantité d'oxygène dissous
  • recueillir du trop-plein (négligence lors d'un remplissage, pluie...)
  • verser les produits et traitements (fertilisants, médicaments) afin qu'ils soient dilués avant d'entrer en contact avec le vivant, même s'ils sont pré-dilués
  • ne pas faire varier, dans le cas d'un système à marée, le niveau de la surface de l'eau dans le BÉ (alors qu'il varie dans le BC)
  • conserver temporairement l'eau d'une portion du système (un BÉ, un BC...), temporairement mise à sec afin de l'examiner ou réparer
  • stocker plus ou moins temporairement des êtres (alevin, mollusque, crustacé, plante aquatique...) qui seraient dévorés par les hôtes du