lit de culture

De Aquaponie
Aller à : navigation, rechercher

La méthode des lits de culture est le design le plus fréquent en aquaponie. Au contraire des systèmes flottants, où les plantations reposent sur des radeaux flottant sur la surface de l'eau du bac d'élevage (), la méthode des lits de culture a recours à des bacs emplis d'au moins un substrat. Ces derniers sont physiquement séparés du BÉ.

C'est généralement au moyen d'une pompe que l'eau circule en boucle du bac d'élevage au bac de culture. En l'occurrence, plusieurs architectures sont possibles en fonction de différents paramètres:

Présence d'un bac tampon

Un bac tampon (sump tank en anglais) est parfois utilisé en plus des bacs d'élevage et de culture. Il joue alors un rôle de régulation (plus grand volume d'eau) et permet de ne pas placer la pompe dans le .

Exemple de telles configurations: CHIFT PIST, CHOP

Situation de la pompe

On peut placer la pompe à divers endroits du système: dans le BC, le , ou comme on l'a vu ci-dessus dans le BT.

Exemple: en anglais, on a alors recours aux acronymes PIST (pour « pump in sump tank » - c.à.d. pompe dans le bac tampon) ou PIFT (c.à.d. « pump in fish tank » - ou pompe dans le bac d'élevage) pour désigner ces éléments d'architecture.

Mode de circulation de l'eau

Alors que dans certains systèmes les BC sont alimentés sans interruption (ils sont dits en flux continu), d'autres sont successivement remplis puis drainés (on parle alors de marée).

Voir circulation de l'eau.